prof d'espagnol, viens visiter ce blog !

Ce blog a été créé pour les professeurs d'espagnol, nouveaux et anciens... et se veut interactif ! Vous y trouverez des propositions de cours, des pistes, des documents... Chacun est convié à donner son avis en laissant un commentaire.

N'hésitez pas non plus à partager votre travail en l'envoyant à delphinerouchy@yahoo.fr. C'est de cette façon que le blog s'enrichit au quotidien !!

Vous pouvez aussi retrouver des exercices interactifs, des dossiers, des vidéos et d'autres pistes de travail sur le site
des quichotteries

Une question? Un besoin? Rejoignez notre groupe de discussion
Les quichotteries

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

jeudi 7 avril 2016

Julio Romero de Torres

Depuis toujours grande fan de cet artiste cordouan, je viens de me rendre compte que je ne vous en avais jamais parlé. Et pourtant sa Chiquita Piconera et ses nombreux portraits de femmes m'accompagnent chaque jour...
Pour le plaisir des yeux en voici quelques uns :




Et ce dernier, portrait de la grande Pastora Imperio :


J'espère que vous aurez apprécié. Un musée est consacré à Julio Romero dans sa ville natale Cordoue dont voici la visite virtuelle :

Pour terminer, quelques précisions sur l'homme et son oeuvre :
"A raíz del lienzo titulado Musa gitana -que obtuvo el Primer Premio en una Exposición Nacional celebrada en Madrid-, el pintor cordobés adoptó una línea nacionalista y folclórica, atenta a los tópicos meridionales y centrada, principalmente, en el retrato de la mujer andaluza. Se trata de un estilo en el que predomina la mezcla del retrato realista con un cierto aire idealista que sitúa a sus figuras en un vago halo intemporal, como si pretendiera hacer de las características físicas de la mujer andaluza un arquetipo universal de la belleza femenina. [...] Abanderado de un romanticismo ciertamente trasnochado en la actualidad, pero muy del gusto de la gente de su tiempo, Julio Romero de Torres resolvió en cada uno de sus cuadros un problema planteado en forma de copla andaluza, lance de toreo o episodio de romancero gitano." (lien)

Aucun commentaire: