prof d'espagnol, viens visiter ce blog !

Ce blog a été créé pour les professeurs d'espagnol, nouveaux et anciens... et se veut interactif ! Vous y trouverez des propositions de cours, des pistes, des documents... Chacun est convié à donner son avis en laissant un commentaire.

N'hésitez pas non plus à partager votre travail en l'envoyant à delphinerouchy@yahoo.fr. C'est de cette façon que le blog s'enrichit au quotidien !!

Vous pouvez aussi retrouver des exercices interactifs, des dossiers, des vidéos et d'autres pistes de travail sur le site
des quichotteries

Une question? Un besoin? Rejoignez notre groupe de discussion
Les quichotteries

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

mercredi 23 janvier 2008

Brevet de Langues...


Toujours rien de nouveau côté brevet... Tout ce que je sais, ou pense parce qu'on me l'a laissé entendre... c'est qu'il n'y aurait pas de sujets nationaux car pas d'évaluation finale du tout !!! En gros, chaque prof devrait déjà avoir commencé à évaluer ses élèves dans les 5 activités langagières qui sont je le rappelle :


* compréhension orale

* compréhension écrite

* expression écrite

* expression orale en interaction (conversation)

* expression orale en continu (tout seul !!!)



Sans vouloir déclencher de polémique, vous faîtes comment, vous, pour évaluer le niveau des gamins à l'oral, surtout en continu, quand vous avez 30 loulous dans une classe ?


Il va falloir ruser, faire le coup de l'élève tout seul dans un coin avec un magnéto, les mettre en demi groupe et vas-y que je te les fais passer un par un au tableau... et faire ça plusieurs fois pour ne pas les sanctionner avec une seule intervention !! D'autant plus que chez moi (et je ne crois pas être la seule à qui ça arrive), ils ont quasiment tous choisi l'Espagnol à valider pour le brevet !!!


Une dernière chose importante : il faut bien distinguer la moyenne de contrôle continu (farcie d'interros de voca, conjug, poésie, participation...) du niveau A2 du CECR qui doit évaluer une capacité certaine à comprendre et à s'exprimer. Attention alors à ne pas être trop en contradiction entre la note de contrôle continu sur la fiche brevet et la validation ou non du niveau A2.


Si vous avez des questions, n'hésitez pas à m'écrire.

Aucun commentaire: