prof d'espagnol, viens visiter ce blog !



Ce blog a été créé pour les professeurs d'espagnol, nouveaux et anciens... et se veut interactif !
Vous y trouverez des propositions de cours, des pistes, des documents... Chacun est convié à donner son avis en laissant un commentaire.

N'hésitez pas non plus à PARTAGER VOTRE TRAVAIL en l'envoyant à delphinerouchy@yahoo.fr. C'est de cette façon que le blog s'enrichit au quotidien !!
Une question? Un besoin? Rejoignez notre groupe de discussion Les quichotteries
POUR TOUTE DEMANDE m'écrire à delphinerouchy@yahoo.fr

mercredi 17 juin 2009

Lobito Bueno y Otros Cuentos


Connaissez-vous le poème Lobito Bueno qui nous parlent de cuentos al revés ?
Dans Qué Bien, 4e, p 98, on le retrouve associé à un dessin d'un mouton qui dort tranquilou dans son lit douillet rêvant d'athlètes qui sautent des haies.
Voici comment j'ai exploité le document :

1. Le dessin du mouton : EO / EE


  • on décrit ce que l'on voit : vemos un cordero que está durmiendo /duerme y que está soñando/sueña con deportistas que saltan vallas... : reprise du présent progressif/présent simple (diphtongue)

  • on explique : es una historia al revés, es el contrario de la historia que conocemos, normalemente para dormirse, los chicos cuentan los corderos...

  • on observe l'encadré à côté : "Pour raconter une histoire, on emploie Érase una vez..."

  • on transforme donc le dessin en début d'histoire : érase una vez un cordero que dormía y que soñaba con deportistas que saltaban vallas : reprise de l'imparfait

  • j'introduis : cuando de pronto, de repente... en leur faisant remarquer le changement de temps : prétérit

  • les élèves ont moins de 5 min en groupe de deux pour imaginer en 2 verbes la fin de l'histoire puis lecture de ces fins d'histoire. On obtient : cuando de pronto un deportista cayó al suelo (irrégulier à l'écrit mais à l'oral pas de souci) y el cordero se despertó...

2. on passe maintenant à la poésie "Lobito bueno" CE/EO/EE



  • lecture ensemble

  • on refait les débuts des 4 histoires évoquées : érase una vez corderos que maltrataban a un lobito bueno ; un príncipe que era malo ; una bruja que era hermosa ; un pirata que era honrado.

  • J'introduis "Un día + prétérit" et leur demande toujours par groupe de deux d'imaginer la fin de 2 des 4 histoires

  • lecture. Ce qui a donné par exemple : Érase una vez un pirata que era honrado. Un día encontró un tesoro en una isla desierta y lo ofreció (ofrecer régulier, dar irégulier...) a los pobres.

Les documents ont très bien marché. J'avais auparavant étudié le prétérit (mais pas d'irréguliers).


Etant donné que j'ai fait ce cours en demi-groupe, TOUS les élèves ont participé à l'oral.



5 commentaires:

Anonyme a dit…

Sur you tube, Paco de Lucía chante le poème de Goytisolo.

Aïcha

Mafalda a dit…

bonjour Delphine,

j´ai aussi fait une séquence sur les contes et j´ai également utilisé le poème de Goytisolo en compréhension de l´oral... Pour rester dans l´idée du monde à l´envers , nous avons étudié plusieurs versions de Caperucita Roja et vu le film d´animation "la increíble pero cierta historia de Caperucita Roja"...je t´enverrai cela par mail, Emilie

Delphine Rouchy a dit…

merci, j'attends tout ça avec impatience!

Anonyme a dit…

Je veux bien voir la séquence signée Mafalda, est-ce possible?

Anonyme a dit…

Je viens de trouver ce site de "cuentos al revés".
http://www.cuentosinteractivos.org/
J'adore!!
Cela pourrait compléter ta séquence
Bernadette T