prof d'espagnol, viens visiter ce blog !

Ce blog a été créé pour les professeurs d'espagnol, nouveaux et anciens... et se veut interactif ! Vous y trouverez des propositions de cours, des pistes, des documents... Chacun est convié à donner son avis en laissant un commentaire.

N'hésitez pas non plus à partager votre travail en l'envoyant à delphinerouchy@yahoo.fr. C'est de cette façon que le blog s'enrichit au quotidien !!

Vous pouvez aussi retrouver des exercices interactifs, des dossiers, des vidéos et d'autres pistes de travail sur le site
des quichotteries

Une question? Un besoin? Rejoignez notre groupe de discussion
Les quichotteries

RETOUR A LA PAGE D'ACCUEIL

lundi 10 décembre 2007

Raconte Moi Une Histoire...

J'arrive à la fin d'une séquence en 3e section européenne où nous avons travaillé sur la narration et le thème de l'amour au passé. Nous avons étudié les documents suivants :
"la princesa y el sapo", dessin de Mordillo tiré de Buenos Dias 3e,
"los amantes de Teruel", extrait du même manuel,
"el flechazo" publié dans cuenta Conmigo 3e.

Nous avons donc étudié le prétérit et revu l'imparfait. Il me restait une heure en demi-groupe avant le contrôle et... quoi faire ?
J'ai eu, comme d'hab, l'idée en me levant ce matin... pour un cours ayant lieu... aujourd'hui...

J'ai inscrit sur des petits papiers des mots, ayant rapport ou pas avec les histoires de ma séquence. J'ai déposé ces petits papiers dans une boîte et j'ai fait tirer 6 papiers par les élèves. En binômes, les élèves devaient inventer une histoire en utilisant obligatoirement ces mots. Une seule chose imposée : "Erase una vez un chico / una chica..." pour démarrer. Ensuite ils les ont lues à tour de rôle à la classe.
J'ai eu des histoires très drôles, d'autres plus plates mais l'intérêt était de bien conjuguer les verbes et de respecter les temps.
Ca a très bien marché !!!

exemple : guitarra / caballo / escribir / guerra / ganar / padre
"Erase una vez un chico que tocaba la guitarra todo el tiempo. No ganaba dinero porque no trabajaba. Su padre le envio (désolée pour les accents) a la guerra. Se fue pero estaba tan triste que escribio a su caballo, su mejor amigo."

On a eu le temps de faire 3 séries de mots. C'était super !

Aucun commentaire: